News -

publié le 25 mars 2016

Le Lab Digest – Semaine 13

Le Lab Digest, c’est la sélection hebdomadaire des liens et actualités qui nous ont interpellés : DRU, le robot autonome livreur de pizzas de Domino’s, la banque Santander et son application SmartBank, COR un objet connecté dédié à la santé

DRU : le robot autonome livreur de pizzas de Domino’s

C’est la toute récente Domino’s Robotic Unit qui l’annonce : Domino’s souhaite expérimenter un véhicule autonome pour livrer des pizzas jusqu’au domicile de ses clients. Basé sur une technologie développée à l’origine pour l’armée australienne, le robot se présente sous la forme d’un véhicule à 4 roues, sur lesquelles sont montés des compartiments frais (pour les boissons) et des compartiments chauds (pour les pizzas). Les clients peuvent débloquer ces compartiments à l’aide d’un code PIN qui leur est remis au moment de la commande. Capable de parcourir jusqu’à 20 km (routes et trottoirs) avant de devoir être rechargé, les robots pourront livrer leurs pizzas aux clients d’Auckland si Domino’s réussit à convaincre les autorités Néo-Zélandaises de les autoriser à arpenter les rues.

Santander se penche sur l’interaction vocale

SmartBank est l’application de la banque Santander dédiée à la gestion des finances personnelles. Ses utilisateurs, principalement des étudiants, s’en servent pour consulter leur relevé bancaire ou s’informer sur les dépenses effectuées par catégorie. Cette semaine, la banque a annoncé une nouvelle évolution de son application qui permettra aux utilisateurs d’interroger le service en lui parlant, à la manière d’un Siri : combien ai-je dépensé pour le nouvel an ? Dans quelle catégorie ai-je dépensé le plus ce mois-ci ? Combien ai-je épargné sur les 3 derniers mois ? L’interaction vocale a le vent en poupe ces dernières semaines, et ce n’est qu’une question de temps avant que les banques françaises ne suivent la voie tracée par Santander et Capital One.

327617D900000578-3504449-Santander_s_SmartBank_app_screengrabs_pictured_lets_people_ask_q-a-2_1458662313187[1]

Un ancien ingénieur d’Apple lance un objet connecté dédié à la santé

Malgré les déboires de Theranos, la Silicon Valley continue à croire que les foyers sont prêts à s’équiper de matériel dédié à mieux quantifier leur santé. Cette fois-ci, c’est un device nommé Cor qui a vu le jour. Cor est une machine capable, via l’analyse d’une micro goutte de sang, de donner à son propriétaire des informations sur sa santé cardiaque. Cible visée : les quelques 25% d’adultes américains qui souffrent d’une des diverses formes de troubles cardiaques, mais également les sportifs qui suivent leur biométrie de près. Pour réussir là ou Theranos semble en passe d’échouer, Cor compte sur une équipe expérimentée composée entre autres de Bob Messerschmidt qui a développé les capteurs biométriques de l’Apple Watch, mais aussi Thomas Quertermous, professeur de médecine cardiovasculaire à Stanford. Si le produit vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà le précommander puisque le projet fait l’objet d’une campagne Indiegogo.

Cet article Le Lab Digest – Semaine 13 est apparu en premier sur Le Lab SQLI.

Article source
Partager

Expéditeur (requis)

Destinataire (requis)

Message